Ode à la boulette … euh pardon au bullet journal.

mybujoSi vous êtes un peu branché(e) organisation, liste, … tout ça tout ça, vous avez forcement du entendre parler de la mode du Bullet Journal ( en anglais dans le texte svp ).  En ultra résumé, le « Bullet Journal » c’est un système d’organisation adaptable… moi, je le décris comme la version « premium » du bon vieil agenda papier.

Je ne vais pas entrer dans les détails. Pour ça, il vous suffit de taper « bullet journal » dans google et vous trouverez milles et unes définition, description, conseil,… plus ou moins détaillés de ce que c’est et comment s’y prendre. Mon but aujourd’hui est plutôt de vous confier mon expérience. J’étais en quête de plus d’organisation, de simplicité et d’efficacité, j’ai donc voulu tester si c’était ce qui me convenait ou si ca allait finir à l’abandon.

(suite…)

Ce soir, j’attends Madeleine …

crédit photo : judyreeveswriter.com

Si vous connaissez la chanson dont cette phrase est issue, je vous préviens c’est parti pour l’avoir en tête toute la journée ! J’adore cette chanson… enfin comme plein d’autres du grand Jacques mais ce n’est pas de lui dont je veux vous parler aujourd’hui mais de Marcel et ses madeleines.

Je dois vous avouer que mon seul point commun avec Marcel c’est que je suis en permanence à la recherche du temps perdu. Quant à Du côté de chez Swann, cela m’a toujours fait bien plus pensé, aux saucisses à la chanson de Dave qu’au roman. ( qui s’appelle pas Dave mais Wouter… mais je digresse là) Enfin non, c’est même pas à la version de Dave que je pense mais  à l’excellente reprise que Calo en a fait…. hé oui on ne se refait pas ! (suite…)

Interprétation du sketch du mois du Createlier Caracolle

Aujourd’hui encore du scrap … et encore une page, j’en reviens pas, moi qui déteste ce format, ça bouge en ce moment ! 😉

Chaque mois, une Créative du Créatelier Caracolle propose un sketch. Ce mois-ci c’est la talentueuse Tanina ( TaniScrap ) qui s’y est collée et j’ai donc, une fois n’est pas coutume, interprété son sketch.

Le sketch de juillet qu’elle a créé est ici et voici donc mon interprétation … et oui encore et toujours dans un style ultra-épuré !


A bientôt !

Challenge page EURO 2016 – 8ième de finale

Je vous parlais il y a quelques jours du challenge de page organisé par Le Createlier Caracolle à l’occasion de l’Euro 2016, pour lequel l’équipe des Créatives propose des défis aux participantes.

Me voici donc avec mon second défi pour les huitièmes de finale. Durant tout ce challenge, je représente la Suisse, même si mon coeur reste belge continue de suivre nos chers Diables Rouges ! Cette fois, je demande aux participantes de réaliser une page tout en noir et blanc … la moindre touche de couleur étant totalement interdite pour ce défi.

J’ai hâte de voir les pages réalisées! Je n’aime pas scrapper du 30×30 et pourtant j’ai presque apprécié réaliser celle-ci, qui reste bien évidemment dans un style très épuré 😉

Il n’est pas trop tard pour rejoindre le challenge, y participer … et qui sait gagner des cadeaux! Pour cela, vous devez rejoindre le groupe Facebook Challenge de l’Euro 2016,  vous y retrouverez tous les défis, le règlement ainsi que toutes les participations aux différents défis.

Voici  la page black & white que j’ai réalisée, avec une photo toute fraîche de notre excellent petit break en Cote d’Opale …

A bientôt !

Challenge Page – Euro 2016 – Phase de qualification

Cela ne vous a pas échappé,  l’Euro 2016 … c’est mal partiiiiii pour les belges !

A cette occasion, Le Créatelier Caracolle organise un Challenge de page sur Facebook. Durant le challenge, chaque Créative de l’équipe représente un pays et propose des défis tout au long de la compétition.

Le challenge est ouvert à tout le monde : scrap européen, américain, … Chaque page postée, vous rapporte des points et à l’issue du challenge (fin juillet) , trois chèques cadeaux récompenseront les trois personnes comptabilisant le plus de points !

Pour participer à ce challenge, vous devez rejoindre le groupe Facebook Challenge de l’Euro 2016,  vous y retrouverez tous les défis, le règlement ainsi que toutes les participations aux différents défis. (suite…)

Allez, encore quelques pages et puis j’y vais …

Souvent, quand on lit des blogs, on y passe en vitesse pour trouver une recette, un conseil, un test produit, ou pour survoler un article … et au final, on se retrouve trois heures plus tard, toujours occupée a lire tous un tas de choses intéressantes en sautant d’un blog à l’autre. C’est comme lorsqu’on veut vérifier, vite fait, l’orthographe d’un mot dans le dictionnaire, on se retrouve à voguer au fil des pages à la découverte de mots, de définitions, … en ayant totalement perdu de vue notre recherche initiale.

C’est un peu comme ça que j’ai rencontré Ginie,  enfin que j’ai découvert son blog. J’ai parcouru quelques articles, je les ai trouvés parfois rigolos, parfois touchants, parfois pas contents …  mais surtout j’ai trouvé le ton toujours très juste quelque soit le sujet abordé.

Ensuite, j’ai découvert qu’elle  avait publié un livre intitulé  « Le premier jour du reste de ma vie ». Je ne sais pas ce qui m’a décidé a passer commande : est-ce  le résumé de la quatrième de couverture et le côté sadique de la première phrase? est-ce la jolie couverture ou les quelques excellents avis que j’avais survolé… je ne sais pas.  Non en vérité, je sais… ce qui m’a donné le déclic final, c’est parce que Marie ( l’héroïne du roman) est fan de Goldman. 🙂  Cela a du déclencher une espèce de tendresse particulière liée à mon enfance imprégnée des sons de JJG !

Quand j’ai commencé la lecture du premier roman, je m’y suis accrochée comme une moule a son rocher. A chaque fois que je le prenais en main, je n’arrivai plus a le lâcher et c’était la rengaine habituelle du  » aller encore quelques pages et j’y vais ». Tout pareil que lorsqu’il est 23:45, que tu bosses le lendemain et que Netflix te dis « le prochain épisode dans 15,14,13,…secondes » et que tu appuies sur « regarder maintenant » !   En 3 jours le roman était fini, et je me suis dit « merde, elle en a écrit qu’un et il est déjà fini !  » … snif snif.

Inutile de vous dire lorsque la perspective du second roman a commencé a filtré, j’étais aux anges … le deuxième roman, « Tu comprendras quand tu seras plus grande »  est sorti il y a un peu plus d’un mois, je l’avais pré-commandé mais j’ai du patienter un peu avant de l’attaquer. Il a guère durer plus longtemps que le premier et … woooaw j’ai kiffé! Pourtant, je vous avoue que le pitch annonçant une intrigue dans un home de p’tits vieux ne me faisait pas particulièrement rêver mais j’ai risqué … et j’ai tout gagné. J’y ai retrouvé tout ce qui m’avait plus dans « Le premier jour du reste de ma vie » et même plus … ce second roman était encore plus « prenant », plus « touchant », …  Autant vous prévenir, que vous passer du rire aux larmes en moins de 3 lignes mais je ne vous en dit pas plus pour ne pas gâcher la surprise et le plaisir de la découverte !

Bref, si vous n’avez rien prévu pour vos soirées d’été, ou sur la plage ou  mêmeconfortablement calée au fond de votre lit dans un douillet pyjapilou, voila 2 petites pépites qui ne font pas grossir, qui ne sont pas  illégales, … qui font simplement un bien fou  et oublier toutes les vilaines choses qui se passent aux quatre coins du monde,depuis maintenant plusieurs mois .

Virginie Grimaldi – « Tu comprendras quand tu seras plus grande »
Virginie Grimaldi – « Le premier jour du reste ma vie »

Et vous savez quoi … il parait que le petit troisième est en route et que la naissance est prévue pour dans un an. Je vais attendre patiemment et je prends déjà mon billet pour le troisième, que ce soit sur un bateau, dans un home ou ailleurs 😉

Bonne lecture les amis !

 

FB je ne t’aime plus … tous les jours.

Vous le savez, je suis a classer dans le gang des blogueuses épisodiques et compulsives, ce qui m’amène très souvent a rédiger des articles que je ne publie pas. Parce qu’ils doivent mûrir, parce qu’ils son incomplets, parce que j’ai changé d’avis ou simplement parce qu’écrire me fait du bien … même quand personne ne me lis !  Bref, aujourd’hui je suis  retombée sur un brouillon qui m’a fait rire et que je  partage finalement avec vous.

Il y a quelques semaines/mois, je cogitais pas mal (ouais ça m’arrive) et j’en étais arrivée au constat suivant :  « Facebook, tu me gonfles… limite tu me donnes la gerbe ! »  Vous allez comprendre le pourquoi du comment. Je vous préviens, ça va être long et ça va déglinguer … ironie et dérision seront les maîtres mots du billet qui suit 🙂

Dés le départ, j’ai jamais été super emballée d’avoir à me farcir les photos de type : Martine a fait son premier caca, Martine a manger toute sa panade et a sinistré la cuisine, Martine fait des cumulets toute seule , Martine fête son anniversaire, Martine a fait des crêpes, Martine a mis un sparadrap, Martine s’est fait dépuceler, Martine a été au McDo,   … »  parce qu’en fait, j’en ai rien à foutre de la vie parfaite de Martine et que si je veux des véritables nouvelles de Martine, je prends mon téléphone,  je vais la voir et j’ai de ses nouvelles de manière civilisée.

Puis un jour FB s’est dit : Tiens, on va sortir un truc inutile qui s’appelle « souvenir » et biiiiiim maintenant, on se coltine les aventures de Martine en double: une fois quand ca arrive et une nouvelle fois deux ans apres quand FB décide que te rappeller qu’il y a deux ans, Martine avait fait sa première crotte, c’est capital à la face/fesse du monde ! … c’est quand même des grands malades chez FB , non ? Ou alors des sadiques peut être !

Ensuite, il y a ceux qui prennent FB pour un grand défouloir à coup de : « toi le pauvre con qui m’a barré la route, je te hais, je veux que tu crèves » … deux cas de figure , primo, c’est un inconnu et donc la probabilité que le connard en question lise le message est quasi nulle. Seconde option, ton message est subtilement adressé à un de tes « amis »(*)… mais dans ce cas mon petit bonhomme, et bien assume et dis lui en face, plutôt que de te planquer derrière ton écran !
( * ouais parce que sur FB, c’est LE monde des bisounours où tout le monde a un petit coeur tatoué sur le cul, et où t’es ami même avec les cons que tu sais pas saquer … pire tu likes peut être même leurs publications!)

Je vous l’accorde, pour certaines choses FB peut se réveler un outil formidable, bien utile et même précieux  mais il y a quand même la-bas, une sacrée ribambelles de trucs pourris :

  • les jeux … ces attrapes-couillon,  où tu passes des heures à bouger des bonbons fictifs,  cultiver des faux maïs, … et harceler tes amis pour avoir une vie !
  • les pages professionnelles de grande enseigne où les hordes de clients mécontents viennent déverser leurs fientes. Tu te vois débouler en slip à l’accueil de l’Inno en gueulant : « Bandeeeeee de connards, mon colis est arrivé deux jours trop tard, c’est un scandale !!!  » … non, alors pourquoi le faire bien planqué derrière un écran ?!? La courtoisie, la politesse y ont aussi leur place, si si si je t’assure, c’est pas compliqué aller repeat after me : « bonjour, aurevoir, svp, merci »
  • le tag des personnes … mon préféré, je crois !  Noooooon, je ne vais pas signer ta pétition pour sauver les chinchillas en rut, noooooon je ne repartagerai pas une pub de merde pour avoir une chance sur 50000 de gagner un porte clé et nooooooon je ne suis pas insensible à la misère du monde mais prendre des actions concrètes me semble plus judicieux.
  • les photos immondes où t’as une tête de cul … ça aussi j’adooore !  Quand tes « amis » vont publier sans aucune autorisation, ta tronche avec leur tête « présentable » et  ta tronche défaite à côté … super classe comme idée, c’est vrai que c’est valorisant pour la tête potable mais merde quoi, garde ça bien planqué au fond de ton téléphone et évite d’humilier tes potes ! Parfois c’est même le combo gagnant : photo immonde + tag
  • les insultes racistes,… là aussi c’est festival, je ne compte plus le nombre d’horreurs que j’ai lues ces dernières semaines … pas étonnant que le pays monde aille si mal quand je lis tout ça !
  • les chaines pour signifier ton soutien aux maladies, pour adopter un chaton borgne, pour gagner un million d’euros apres avoir donné ton numéro de visa,… c’est bidon les gars!
  • les statuts mystérieux : que personne ne comprend, qui ne veulent rien dire , qui sont la conséquence d’une soirée trop arrosée … ou  qui sont expliquée par le point précédent : une chaîne à la con !

J’aurai pu continuer cette liste tellement j’étais en rebellion…en rebellion contre cet attrape-con chronophage de Facebook, ce lieu où tout le monde se croit tout permis  et aussi un peu en rebellion contre moi même d’avoir gaspillé autant de temps à ces conneries.

Je vous laisse cogiter sur tout ca, sur les priorités de la vie  et ce qui compte vraiment. Puis, moi,  je retourne cultiver mes tomates sur ma terrasse, ma terrasse magnifique dont vous n’avez rien à foutre et dont je vous inonde de photos sur FB…vengeaaaaaaaaaaaaance ! 😉

A bientôt les « amis », je vous aime quand même hein et n’oubliez pas …

ec31409510cf13924ee1c800213cb61b

… et si vous faites des crêpes, au lieu de les publier sur FB, appelez-moi pour qu’on les déguste ensemble … j’adore les crêpes ! 😉

Creativa Bruxelles 2016


Le rendez-vous habituel des loisirs créatifs avait lieu ce w-e, à Bruxelles, dans le palais 7 du Heysel. J’ai eu la chance d’obtenir une invitation pour m’y rendre, ce qui m’arrangeait bien car j’avoue que je n’aurai probablement pas débourser 12 euros pour l’entrée prix plein.

J’y allais sans grande attente car assez déçue des dernières éditions… et j’ai finalement été agréablement surprise. Le tout était assez bien agencé, spacieux, relativement aéré,  …  Pour une fois, je n’ai pas eu de réel bain de foule immobilisant. ( peut être car je m’y suis rendue le dimanche à l’ouverture). La zone atelier m’a semblée sympa, assez grande, spacieuse elle aussi mais je n’ai pas testé d’atelier sur place cette annnée, je n’ai donc pas d’avis réel à ce sujet.

J’y allais principalement pour la partie scrapbooking, papier, collage, … et pas pour la couture ni la cuisine, même si j’ai apprécié déambuler dans ces allées là également. J’ai eu l’impressions de retrouver non seulement les « habitués » mais aussi quelques nouveaux venus au niveau des stands … et un peu de nouveauté, ça fait du bien ! (suite…)

1 2 3 13