Bla bla bla

Le premier jour du reste de la vie de mon atelier

                  C’est même pas vrai d’abord! 😉 –  crédit photo : « Impressionne nous »

Depuis environ un an,  je m’intéresse activement à tout ce qui touche au Home Organising, c’est à dire au désencombrement, au tri,au rangement en général. J’ai lu pas mal de livres, d’articles, d’atelier,… sur le sujet. J’ai même quelques projets concrets dans ce domaine, qui je l’espère se concrétiseront bien vite. Nous avons donc, avec mon GMC qui se prête de plus en plus au jeu,  déjà fait un joli travail de tri dans nos différentes pièces au fil des mois écoulés mais il restait LE gros dossier a attaquer : notre atelier. Je vous en parlais d’ailleurs déjà il y a quasi un an dans cet article, lorsque j’avais fait un premier tri, devenu très vite insuffisant. Le ras le bol du brol s’était véritablement installé et c’est donc naturellement qu’il y a quelques semaines, nous avons décidé de refuser toute invitation et que nous avons bloqué l’entièreté du week-end pour attaquer cette pièce.

Hasard et coïncidence d’agenda, ce jeudi soir, nous avons assisté à une conférence animée par Elodie Wéry et Carol Dequick  sur le thème « Désencombrer chez soi, désencombrer en soi ». Cette conférence est tombée a pic, juste avant notre week-end de passage à l’action et elle a été l’électrochoc ultime pour attaquer sans se décourager et en sachant très bien vers quoi nous allions ! Tellement de mots ont fait écho à mon ressenti lorsqu’ils ont été évoqués…c’était vraiment très enrichissant, une véritable introspection de son chez soi (extérieur et intérieur !). Je vous recommande vraiment de suivre ces 2 personnes et d’assister à une de leur conférence, vous en ressortirez grandis. (suite…)

Ode à la boulette … euh pardon au bullet journal.

mybujoSi vous êtes un peu branché(e) organisation, liste, … tout ça tout ça, vous avez forcement du entendre parler de la mode du Bullet Journal ( en anglais dans le texte svp ).  En ultra résumé, le « Bullet Journal » c’est un système d’organisation adaptable… moi, je le décris comme la version « premium » du bon vieil agenda papier.

Je ne vais pas entrer dans les détails. Pour ça, il vous suffit de taper « bullet journal » dans google et vous trouverez milles et unes définition, description, conseil,… plus ou moins détaillés de ce que c’est et comment s’y prendre. Mon but aujourd’hui est plutôt de vous confier mon expérience. J’étais en quête de plus d’organisation, de simplicité et d’efficacité, j’ai donc voulu tester si c’était ce qui me convenait ou si ca allait finir à l’abandon.

(suite…)

Ce soir, j’attends Madeleine …

crédit photo : judyreeveswriter.com

Si vous connaissez la chanson dont cette phrase est issue, je vous préviens c’est parti pour l’avoir en tête toute la journée ! J’adore cette chanson… enfin comme plein d’autres du grand Jacques mais ce n’est pas de lui dont je veux vous parler aujourd’hui mais de Marcel et ses madeleines.

Je dois vous avouer que mon seul point commun avec Marcel c’est que je suis en permanence à la recherche du temps perdu. Quant à Du côté de chez Swann, cela m’a toujours fait bien plus pensé, aux saucisses à la chanson de Dave qu’au roman. ( qui s’appelle pas Dave mais Wouter… mais je digresse là) Enfin non, c’est même pas à la version de Dave que je pense mais  à l’excellente reprise que Calo en a fait…. hé oui on ne se refait pas ! (suite…)

FB je ne t’aime plus … tous les jours.

Vous le savez, je suis a classer dans le gang des blogueuses épisodiques et compulsives, ce qui m’amène très souvent a rédiger des articles que je ne publie pas. Parce qu’ils doivent mûrir, parce qu’ils son incomplets, parce que j’ai changé d’avis ou simplement parce qu’écrire me fait du bien … même quand personne ne me lis !  Bref, aujourd’hui je suis  retombée sur un brouillon qui m’a fait rire et que je  partage finalement avec vous.

Il y a quelques semaines/mois, je cogitais pas mal (ouais ça m’arrive) et j’en étais arrivée au constat suivant :  « Facebook, tu me gonfles… limite tu me donnes la gerbe ! »  Vous allez comprendre le pourquoi du comment. Je vous préviens, ça va être long et ça va déglinguer … ironie et dérision seront les maîtres mots du billet qui suit 🙂

Dés le départ, j’ai jamais été super emballée d’avoir à me farcir les photos de type : Martine a fait son premier caca, Martine a manger toute sa panade et a sinistré la cuisine, Martine fait des cumulets toute seule , Martine fête son anniversaire, Martine a fait des crêpes, Martine a mis un sparadrap, Martine s’est fait dépuceler, Martine a été au McDo,   … »  parce qu’en fait, j’en ai rien à foutre de la vie parfaite de Martine et que si je veux des véritables nouvelles de Martine, je prends mon téléphone,  je vais la voir et j’ai de ses nouvelles de manière civilisée.

Puis un jour FB s’est dit : Tiens, on va sortir un truc inutile qui s’appelle « souvenir » et biiiiiim maintenant, on se coltine les aventures de Martine en double: une fois quand ca arrive et une nouvelle fois deux ans apres quand FB décide que te rappeller qu’il y a deux ans, Martine avait fait sa première crotte, c’est capital à la face/fesse du monde ! … c’est quand même des grands malades chez FB , non ? Ou alors des sadiques peut être !

Ensuite, il y a ceux qui prennent FB pour un grand défouloir à coup de : « toi le pauvre con qui m’a barré la route, je te hais, je veux que tu crèves » … deux cas de figure , primo, c’est un inconnu et donc la probabilité que le connard en question lise le message est quasi nulle. Seconde option, ton message est subtilement adressé à un de tes « amis »(*)… mais dans ce cas mon petit bonhomme, et bien assume et dis lui en face, plutôt que de te planquer derrière ton écran !
( * ouais parce que sur FB, c’est LE monde des bisounours où tout le monde a un petit coeur tatoué sur le cul, et où t’es ami même avec les cons que tu sais pas saquer … pire tu likes peut être même leurs publications!)

Je vous l’accorde, pour certaines choses FB peut se réveler un outil formidable, bien utile et même précieux  mais il y a quand même la-bas, une sacrée ribambelles de trucs pourris :

  • les jeux … ces attrapes-couillon,  où tu passes des heures à bouger des bonbons fictifs,  cultiver des faux maïs, … et harceler tes amis pour avoir une vie !
  • les pages professionnelles de grande enseigne où les hordes de clients mécontents viennent déverser leurs fientes. Tu te vois débouler en slip à l’accueil de l’Inno en gueulant : « Bandeeeeee de connards, mon colis est arrivé deux jours trop tard, c’est un scandale !!!  » … non, alors pourquoi le faire bien planqué derrière un écran ?!? La courtoisie, la politesse y ont aussi leur place, si si si je t’assure, c’est pas compliqué aller repeat after me : « bonjour, aurevoir, svp, merci »
  • le tag des personnes … mon préféré, je crois !  Noooooon, je ne vais pas signer ta pétition pour sauver les chinchillas en rut, noooooon je ne repartagerai pas une pub de merde pour avoir une chance sur 50000 de gagner un porte clé et nooooooon je ne suis pas insensible à la misère du monde mais prendre des actions concrètes me semble plus judicieux.
  • les photos immondes où t’as une tête de cul … ça aussi j’adooore !  Quand tes « amis » vont publier sans aucune autorisation, ta tronche avec leur tête « présentable » et  ta tronche défaite à côté … super classe comme idée, c’est vrai que c’est valorisant pour la tête potable mais merde quoi, garde ça bien planqué au fond de ton téléphone et évite d’humilier tes potes ! Parfois c’est même le combo gagnant : photo immonde + tag
  • les insultes racistes,… là aussi c’est festival, je ne compte plus le nombre d’horreurs que j’ai lues ces dernières semaines … pas étonnant que le pays monde aille si mal quand je lis tout ça !
  • les chaines pour signifier ton soutien aux maladies, pour adopter un chaton borgne, pour gagner un million d’euros apres avoir donné ton numéro de visa,… c’est bidon les gars!
  • les statuts mystérieux : que personne ne comprend, qui ne veulent rien dire , qui sont la conséquence d’une soirée trop arrosée … ou  qui sont expliquée par le point précédent : une chaîne à la con !

J’aurai pu continuer cette liste tellement j’étais en rebellion…en rebellion contre cet attrape-con chronophage de Facebook, ce lieu où tout le monde se croit tout permis  et aussi un peu en rebellion contre moi même d’avoir gaspillé autant de temps à ces conneries.

Je vous laisse cogiter sur tout ca, sur les priorités de la vie  et ce qui compte vraiment. Puis, moi,  je retourne cultiver mes tomates sur ma terrasse, ma terrasse magnifique dont vous n’avez rien à foutre et dont je vous inonde de photos sur FB…vengeaaaaaaaaaaaaance ! 😉

A bientôt les « amis », je vous aime quand même hein et n’oubliez pas …

ec31409510cf13924ee1c800213cb61b

… et si vous faites des crêpes, au lieu de les publier sur FB, appelez-moi pour qu’on les déguste ensemble … j’adore les crêpes ! 😉

Creativa Bruxelles 2016


Le rendez-vous habituel des loisirs créatifs avait lieu ce w-e, à Bruxelles, dans le palais 7 du Heysel. J’ai eu la chance d’obtenir une invitation pour m’y rendre, ce qui m’arrangeait bien car j’avoue que je n’aurai probablement pas débourser 12 euros pour l’entrée prix plein.

J’y allais sans grande attente car assez déçue des dernières éditions… et j’ai finalement été agréablement surprise. Le tout était assez bien agencé, spacieux, relativement aéré,  …  Pour une fois, je n’ai pas eu de réel bain de foule immobilisant. ( peut être car je m’y suis rendue le dimanche à l’ouverture). La zone atelier m’a semblée sympa, assez grande, spacieuse elle aussi mais je n’ai pas testé d’atelier sur place cette annnée, je n’ai donc pas d’avis réel à ce sujet.

J’y allais principalement pour la partie scrapbooking, papier, collage, … et pas pour la couture ni la cuisine, même si j’ai apprécié déambuler dans ces allées là également. J’ai eu l’impressions de retrouver non seulement les « habitués » mais aussi quelques nouveaux venus au niveau des stands … et un peu de nouveauté, ça fait du bien ! (suite…)

Désencombrée ! ( scrap brocante inside )

1453910447-1aIl y a quelques mois, je vous parlais dans cet article, des mes envies de changement, d’un retour aux priorités, … C’est donc tout naturellement, que ces envies se sont accompagnées d’une phase de tri.

Mon amie Emmanuelle tient un blog axé sur le minimalisme et ses articles sur le désencombrement ont été un petit électrochoc qui m’ont amenée a mettre en place quelques changements et a me lancer dans un tri que je n’osais pas entreprendre, tellement cela me semblait insurmontable.

Finalement, je me suis lancée en ne m’imposant aucun rythme, aucun « contrôle », … tout se fait au feeling, j’avance à mon rythme. Je ne liste plus pas ce dont je me débarrasse. Tout se passe dans une espèce de bonne humeur et décontraction, me procurant un agréable sentiment de légèreté. Mon but n’est pas d’être dans de l’ultra minimalisme mais simplement de me sentir bien avec les objets que je possède et de ne plus rien m’imposer. A vrai dire, je ne m’impose plus grand chose à quelque niveau que ce soit. (suite…)

Ma liberté … de changer !

source photo : pixabay

Il y a un peu moins d’un an, je vous parlais de grande envie de changement, de diversité, … dans mes articles. Je n’avais jusqu’ici jamais vraiment totalement sauter le pas, au contraire, j’avais même plutôt totalement déserter l’endroit. Puis parfois, sans se l’expliquer, on a des envies de : tout bouger, de tout bousculer, de tout nettoyer (en dedans et en dehors!) , de tout changer, envie de nouveaux projets,…  et bien, c’est exactement mon état d’esprit du moment. Un état d’esprit que j’assimile  un peu à une reprise de poil de la bête ! ( ahhhh Grammy va adorer cette expression) (suite…)

Défi Version Scrap n°4 … coup de gueule !

boycottEt bien non il n’y aura pas de défi n°4 Version Scrap … j’ai décidé de boycotter la dernière étape du challenge car cette fois c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase ! Je ne pousse que rarement une gueulante ici, mais là : trop is te veel.

Ce soir, la planète scrap à découvert, une super offre promo « Black Friday » proposée par l’organisation de VS, proposant tous leur ateliers à -50% pendant 24h. A première vue ça donne envie dire WOAWWW la super affaire, sauf qu’au final moi ça me donne pas du tout la même impression ! Déjà, le Black Friday c’est pas en mars mais en novembre, à ce rythme là, on va fêter Noël à Pâques si on les laisse faire! (suite…)

1 2 3