Lecture

Allez, encore quelques pages et puis j’y vais …

Souvent, quand on lit des blogs, on y passe en vitesse pour trouver une recette, un conseil, un test produit, ou pour survoler un article … et au final, on se retrouve trois heures plus tard, toujours occupée a lire tous un tas de choses intéressantes en sautant d’un blog à l’autre. C’est comme lorsqu’on veut vérifier, vite fait, l’orthographe d’un mot dans le dictionnaire, on se retrouve à voguer au fil des pages à la découverte de mots, de définitions, … en ayant totalement perdu de vue notre recherche initiale.

C’est un peu comme ça que j’ai rencontré Ginie,  enfin que j’ai découvert son blog. J’ai parcouru quelques articles, je les ai trouvés parfois rigolos, parfois touchants, parfois pas contents …  mais surtout j’ai trouvé le ton toujours très juste quelque soit le sujet abordé.

Ensuite, j’ai découvert qu’elle  avait publié un livre intitulé  « Le premier jour du reste de ma vie ». Je ne sais pas ce qui m’a décidé a passer commande : est-ce  le résumé de la quatrième de couverture et le côté sadique de la première phrase? est-ce la jolie couverture ou les quelques excellents avis que j’avais survolé… je ne sais pas.  Non en vérité, je sais… ce qui m’a donné le déclic final, c’est parce que Marie ( l’héroïne du roman) est fan de Goldman. 🙂  Cela a du déclencher une espèce de tendresse particulière liée à mon enfance imprégnée des sons de JJG !

Quand j’ai commencé la lecture du premier roman, je m’y suis accrochée comme une moule a son rocher. A chaque fois que je le prenais en main, je n’arrivai plus a le lâcher et c’était la rengaine habituelle du  » aller encore quelques pages et j’y vais ». Tout pareil que lorsqu’il est 23:45, que tu bosses le lendemain et que Netflix te dis « le prochain épisode dans 15,14,13,…secondes » et que tu appuies sur « regarder maintenant » !   En 3 jours le roman était fini, et je me suis dit « merde, elle en a écrit qu’un et il est déjà fini !  » … snif snif.

Inutile de vous dire lorsque la perspective du second roman a commencé a filtré, j’étais aux anges … le deuxième roman, « Tu comprendras quand tu seras plus grande »  est sorti il y a un peu plus d’un mois, je l’avais pré-commandé mais j’ai du patienter un peu avant de l’attaquer. Il a guère durer plus longtemps que le premier et … woooaw j’ai kiffé! Pourtant, je vous avoue que le pitch annonçant une intrigue dans un home de p’tits vieux ne me faisait pas particulièrement rêver mais j’ai risqué … et j’ai tout gagné. J’y ai retrouvé tout ce qui m’avait plus dans « Le premier jour du reste de ma vie » et même plus … ce second roman était encore plus « prenant », plus « touchant », …  Autant vous prévenir, que vous passer du rire aux larmes en moins de 3 lignes mais je ne vous en dit pas plus pour ne pas gâcher la surprise et le plaisir de la découverte !

Bref, si vous n’avez rien prévu pour vos soirées d’été, ou sur la plage ou  mêmeconfortablement calée au fond de votre lit dans un douillet pyjapilou, voila 2 petites pépites qui ne font pas grossir, qui ne sont pas  illégales, … qui font simplement un bien fou  et oublier toutes les vilaines choses qui se passent aux quatre coins du monde,depuis maintenant plusieurs mois .

Virginie Grimaldi – « Tu comprendras quand tu seras plus grande »
Virginie Grimaldi – « Le premier jour du reste ma vie »

Et vous savez quoi … il parait que le petit troisième est en route et que la naissance est prévue pour dans un an. Je vais attendre patiemment et je prends déjà mon billet pour le troisième, que ce soit sur un bateau, dans un home ou ailleurs 😉

Bonne lecture les amis !